Mercredi, 29 mai 2024

Objet suspect: L'Armée demandée en renfort

Dernière mise à jour: • Publié:
Équipe MédiAT
Équipe MédiAT
MédiAT
Partager cet article

Vers 16h30 le 30 juin, la Sûreté du Québec ont reçu un appel pour un objet potentiellement dangereux trouvé dans le secteur de la Passerelle Ulrick Chérubin à Amos. 

Par mesure préventive, les policiers ont érigé un périmètre de sécurité. 

Des vérifications ont été effectuées par la Sûreté du Québec. Le Centre de Vigie et de Coordination Opérationnelle (CVCO) de la Sûreté du Québec a demandé l'assistance des Forces armées canadiennes.

Selon la capitaine Hermione Wilson des Forces armées canadiennes:

Une équipe de Neutralisation des explosifs et munitions (NEM) de la 2e Division du Canada s’est déplacée à Amos, QC, le 1er juillet, en réponse à une demande d’assistance.

L'objet en question n'était ni des explosifs, ni des munitions. Il s'agissait en fait d'un piston de suspension.

Selon les procédures de l’équipe NEM, quand les Forces armées canadiennes reçoivent un appel provenant d’un corps de police, ou l’agence de maintien de l’ordre (AMO), à la suite de la découverte d’un item suspecté d’être un explosif, une équipe de deux opérateurs NEM est déployée sur le site et prend les actions nécessaires pour assurer la sécurité des citoyens.

Galerie photos