Mercredi, 22 mai 2024

Apprendre à gérer sa colère en lettres attachées

Dernière mise à jour: • Publié:
Joanie Duval
Joanie Duval
Journaliste
Andréa Girard avec sa fille, la vraie Rosalie qui a inspiré le deuxième livre de l'autrice.
Partager cet article

Andréa Girard, autrice du Nord-du-Québec, lancera son deuxième livre jeunesse (6-12 ans) le 16 septembre prochain. Comme son prédécesseur, Rosalie attrape sa colère (Les Éditions de l’Apothéose) est en écriture cursive communément appelée « lettres attachées ».

Il s’agit à ce jour des seuls ouvrages en cursive dans la littérature québécoise et dans la francophonie canadienne. Même du côté de la France c’est un fait rare avec une seule publication du genre.

Pourquoi la cursive?

Spécialisée en trouble d’apprentissage du français, Andréa, alors enseignante au primaire, a réalisé qu’il y avait un besoin au niveau de l’enseignement de l’écriture cursive mais surtout de sa lecture.

« J’ai commencé à avoir ma propre classe en 2011 et c’est là que je me suis rendu compte que les enfants devaient apprendre l’écriture cursive mais ils ne la lisaient jamais. Ils ne pouvaient pas se familiariser avec la lecture de l’écriture qu’ils apprenaient. Pour moi c’était logique qu’il existe une corrélation entre les deux », a-t-elle expliqué.

Outre cette raison évidente, la consultante pédagogique ne tarit pas d’éloges pour les lettres attachées. Ce type d’écriture permettrait d’améliorer la qualité de l’orthographe chez l’enfant et de diminuer les difficultés d’apprentissage. Il est possible de lire tous les bienfaits de la cursive selon Andréa Girard sur le blogue de son site web éponyme.

Des histoires vécues

Aujourd’hui consultante pédagogique, la mère de trois enfants a attendu jusqu’en 2021 avant de faire le pas dans le monde littéraire. Elle avait mis son projet sur la glace en 2011 devant l’ampleur du travail derrière l’écriture d’un livre. Non seulement il fallait trouver une maison d’édition mais aussi trouver de l’inspiration pour écrire un récit.

Les histoires d’Andréa Girard ne sont pas seulement intéressantes pour leur police d’écriture, mais également parce qu’elles sont inspirées par des faits vécus par les enfants d’Andréa.

Son premier opus, Benjamin se promène la nuit, s’inspire de son fils et de ses épisodes de somnambulisme, tandis que Rosalie attrape sa colère découle de son expérience avec sa fille qui a développé beaucoup de colère à la suite de graves problèmes de santé qui ont nécessité plusieurs interventions médicales.

Dans ce deuxième livre, Rosalie reçoit cinq missions de sa maman qui l’aideront à maîtriser sa colère grâce à l’énergie de ses mains et à la visualisation.

« Ayant été intervenante en délinquance avant d’être enseignante, j’avais déjà des outils pour la gestion des émotions dont la colère. J’ai quand-même décidé d’aller plus loin pour aider ma fille à gérer sa colère. Ça été deux ans et demi de recherches pour trouver une méthode efficace. Finalement j’ai découvert une formation de yoga version adulte sur la mudra de la colère. Je l’ai transmise à ma fille qui l’a adapté pour elle en version enfant », a raconté l’autrice.

Deux de cinq

Il y aura avec certitude un troisième livre puisqu’il y a un troisième enfant dans la vie d’Andréa Girard. Même que deux autres pourraient voir le jour ensuite.

« J’ai trois enfants donc ça veut dire trois livres. J’ai aussi deux autres idées pour en publier cinq au total, mais j’y vais un livre à la fois. Le processus est long, comme une grossesse ça prend plusieurs mois. Il y a beaucoup de travail derrière avec l’illustratrice (Mel Parker) et je dois aussi coordonner avec ma vie personnelle et mes autres engagements professionnels », a affirmé la mère de famille et conférencière.

Andréa Girard ne chôme pas en effet. En plus d’enseigner à la maison à ses enfants, elle offre du soutien pédagogique privé en orthographe pour les élèves du primaire, des conférences pour les parents sur la réussite scolaire et des conférences dans les bibliothèques sur la création littéraire.

Ses deux premiers livres sont d’ailleurs accompagnés d’exercices de compréhension de lecture et d’écriture pour les jeunes lecteurs et lectrices, question de bonifier encore plus leur expérience pédagogique.

Consultez le site web d'Andréa Girard pour en apprendre plus sur ses outils pédagogiques ou précommander Rosalie attrape sa colère