Mercredi, 19 juin 2024

L'école Saint-Isidore ravive sa cour d'école et son entrée

Dernière mise à jour: • Publié:
Joanie Duval
Joanie Duval
Journaliste
Partager cet article

L’école Saint-Isidore, du secteur Val-Senneville à Val-d’Or, a inauguré le 23 octobre dernier sa cour d’école réaménagée et a profité de l’occasion pour faire le vernissage de l’oeuvre collective à l’entrée de l’école, réalisée avec l’artiste autochtone Claudette Happyjack en juin dernier.

Plus de 230 000 $ ont été investis dans le projet d’envergure de réaménagement d’une cour d’école mieux adaptée. Le bien-être des élèves et celui de l’ensemble de la communauté a été pris en compte dans la création de l’espace de jeu et d’éducation.

Une classe verte a notamment été aménagée avec de nouvelles pergolas pour faciliter les apprentissages à l’extérieur. Un tableau blanc, un banc de l’amitié et d’autres mobiliers supplémentaires viendront compléter l’aménagement.

« C’est un moment de grande importance pour notre établissement, un moment qui symbolise une des valeurs de notre école, la collaboration. Nous avons travaillé ensemble pour créer un espace où les élèves peuvent apprendre, jouer et grandir en sécurité : l’aménagement d’une classe verte, la construction de pergolas, le réaménagement d’espaces de jeux avec travaux d’excavation, l’ajout d’assises et de verdure ainsi que l’achat d’équipement pour faire bouger les élèves », a expliqué Fannie Bourcier, directrice de l’école.

L. Fournier & Fils inc. relève le défi

Pour une deuxième année consécutive, une équipe d’employés de l’entreprise L. Fournier & Fils inc. a relevé le Grand Défi Pierre Lavoie en vélo et a choisi de parrainer et soutenir l’école St-Isidore dans un projet de saines habitudes de vie. Un montant de 44 175 $ lui a été remis pour contribuer au projet de la cour d’école et à l’achat d’équipements pour le magasin administré par les élèves, afin de permettre des récréations plus actives. Par exemple, des patins à glace, des jeux de « spykeball », des trottinettes régulières ainsi que pour la neige, des vélos d’équilibre, etc. Le renouvellement des buts de soccer est aussi prévu.

Plusieurs entreprises locales ont également bonifié le projet tel qu’Eldorado Gold Québec qui en ait à sa troisième contribution à une cour verte pour une école du Centre de services scolaire de l’Or-et-des-Bois (CSOB).

Une contribution du ministère de l’Éducation de 50 000 $ avec la mesure Amélioration des cours d'école, des ministères des Infrastructures et des Ressources naturelles et des Forêts a également été remise. Le CSOB, Pierre Dufour, député d’Abitibi-Est, ainsi que Loisir et Sport Abitibi-Témiscamingue ont également contribué à la réalisation du réaménagement.

Une œuvre collective avec Claudette Happyjack

L’artiste crie originaire de Waswanipi, Claudette Happyjack a réalisé une œuvre collective avec l’ensemble des 240 élèves de l’école Saint-Isidore.

L’œuvre, bien en vue dans l’entrée de l’école, illustre les valeurs importantes pour les communautés des Premières Nations et celles de Saint-Isidore, telles que la collaboration, l’ouverture d’esprit et la créativité. Elle symbolise le vivre ensemble et elle a donné l’occasion aux élèves de participer à l’embellissement de leur milieu de vie scolaire.

On y retrouve les sept enseignements sacrés des Premières Nations: l’humilité, la sagesse, l’amour, la bravoure, l’honnêteté, la vérité et le respect ainsi que la représentation des quatre éléments: le feu, l’eau, l’air et la terre.

Claudette Happyjack a notamment participé au projet de médiation culturelle « Orignal » au parc Bérard à Val-d’Or où vivent ses personnages au traits dansants. 

Galerie photos