Mardi, 21 mai 2024

« Payé pour aller à l’école » : Québec investit près de 559 000$

Dernière mise à jour: • Publié:
Guylaine Beauchemin
Guylaine Beauchemin
MédiAT
Partager cet article

C’est aujourd’hui que le gouvernement du Québec annonçait un investissement de près de 559 000 $ pour former de nouveaux mécaniciens et mécaniciennes dans le secteur minier de la région de l’Abitibi-Témiscamingue. 

« Ce beau projet a été mis sur pied par le comité sectoriel de la main d’œuvre de l’industrie des mines du Québec […]. En tout ce sont 4 entreprises situées sur le territoire de Val d’Or et une située sur le territoire de Preissac qui vont bénéficier aujourd’hui, à partir de maintenant de ces montants d’argent-là pour pouvoir former des gens directement sur place. Les compagnies en question sont MacLean, Sandvik, Machines Roger International, Eldorado, Agnico Eagle, division LaRonde », affirme Pierre Dufour, député d'Abitibi-Est.

Formation

Une formation rémunérée de 720 heures se déroulera en partie en milieu de travail et dans un établissement d’enseignement de février à décembre 2024 et permettra à 16 mécaniciennes et mécaniciens d'équipements mobiles miniers d’être formés.

« Je tiens à préciser que c’est une formation […] qui va être rémunérée, c’est-à-dire que vous êtes payé pour aller à l’école. La majeure partie de votre formation va se dérouler en milieu de travail, c’est-à-dire que sur les bancs d’école, vous n’êtes pas longtemps sur les bancs d’école, vous êtes en atelier ou dans une mine en train d’apprendre, vous allez faire vos examens au CFP de Lac-Abitibi. », informe Guy Auger, directeur de projets au Comité sectoriel de main-d'œuvre de l'industrie des mines.

Ce programme d’études est offerte par le Centre de formation professionnelle du Lac-Abitibi et vise à répondre aux besoins de main-d'œuvre qualifiée des entreprises du secteur minier.