Vendredi, 21 juin 2024

Pornographie juvénile: Marie Talbot plaide coupable

Dernière mise à jour: • Publié:
Joanie Duval
Joanie Duval
Journaliste
Partager cet article

Marie Talbot a plaidé coupable à tous les chefs d’accusation retenus contre elle en lien avec de la pornographie juvénile, ce vendredi 26 janvier.

La femme de 42 ans, de Guyenne, accusée de production, possession et transmission de pornographie juvénile depuis le printemps 2022, s’est présentée par vidéoconférence devant la Cour du Québec où on a pu entendre son plaidoyer de culpabilité.

Sa sentence sera connue au début de l’été. Marie Talbot devra subir une évaluation psychosexuelle avant.

Rappelons qu’elle avait été épinglée en avril 2022 par une équipe d’enquêteurs de la Sûreté du Québec spécialisés en matière d’exploitation sexuelle des enfants sur Internet.

Les policiers avaient effectué des perquisitions de matériel informatique au domicile de Marie Talbot et, simultanément, au domicile de Stéphane Cormier, de Val-d’Or. Il a lui aussi été arrêté pour les mêmes motifs.

Stéphane Cormier a également plaidé coupable le 14 décembre dernier. Il est demeuré détenu tout au long des procédures judiciaires. Il a reçu une peine de trois ans de probation.

Quant à Marie Talbot, elle avait été libérée sous condition en mai 2022, un mois après son arrestation.