Lundi, 27 mai 2024

Coupure budgétaire du Canada : Moins d'emplois d'été en Abitibi-Témiscamingue

Publié:
Guylaine Beauchemin
Guylaine Beauchemin
MédiAT
Partager cet article

La hausse du salaire minimum et la réduction de l’investissement dans le programme Emploi d’Été Canada diminuera le nombre d’emplois d’été cette année.

Sébastien Lemire, déçu de voir que Canada réduit son investissement dans le programme Emploi d’Été faisant une diminution de 3% des sommes octroyées de l’an dernier.

« Je suis évidemment heureux de continuer à soutenir nos organismes à but non lucratif, nos municipalités et nos entreprises, notamment agricoles, touristiques et événementielles, qui auront l’occasion d’embaucher des jeunes dans leur milieu. Ces emplois sont des expériences de travail stimulantes qui peuvent contribuer à faire découvrir des environnements de travail et, peut-être, allumer une étincelle qui changera le parcours d’un jeune en lui permettant de découvrir une nouvelle passion et de s’enraciner encore plus ici », a mentionné Sébastien Lemire, député d’Abitibi-Témiscamingue.

C’est donc un budget de 950 000 $ qui est accordé à la circonscription d’Abitibi-Témiscamingue.

Coupure budgétaire

Il s’agit de la deuxième coupure budgétaire du gouvernement fédéral. Rappelons que l’année dernière, le gouvernement avait coupé l’investissement de 27% et cette année de 3%. Il faut aussi ajouter dans l’équation le passage du salaire minimum à 15,75$ de l’heure qui contribue à réduire le nombre d’emplois alloués.

Ces coupures viennent impacter les organismes à but non lucratif, les événements culturels et le secteur touristique.