Jeudi, 23 mai 2024

Hommage au Paradis du Nord

Publié:
Joanie Duval
Joanie Duval
Journaliste
La Troupe À Coeur ouvert était fière de dévoiler son spectacle estival qui fera hommage au succès du Paradis du Nord. Photo: Troupe À Coeur ouvert.
Partager cet article

La Troupe À Cœur ouvert de La Sarre redonnera vie au Paradis du Nord le temps de son spectacle estival, dans un format hommage avec Dernier embarquement au Paradis, qui se produira du 17 juillet au 3 août prochains.

Le trio créateur, formé de Jocelyne Beaulieu à la direction artistique, de Daniel Morin à la mise en scène et de Geneviève Melançon à la chorégraphie, a concocté une production où on retrouvera l’essence du spectacle à grand déploiement qui a occupé pendant sept ans la plus grande scène extérieure au Québec.

« La troupe est très fière de présenter cet été une production qui mettra à l’avant-plan nos valeurs de fierté régionale, de sentiment d’appartenance, et bien sûr notre devoir de mémoire », a déclaré Geneviève Melançon en conférence de presse.

Ce sont 24 comédiens qui prendront part à Dernier embarquement au Paradis, reprenant certaines scènes avec les costumes et les décors du Paradis du Nord, ainsi que des chorégraphies revisitées, tout en partageant la scène avec des images souvenirs.

Le multimédia sera d’ailleurs omniprésent et encore une fois signé par l’entreprise Radium qui avait créé les projections sur écran géant qu’on retrouvait dans Paradis du Nord.

Une aventure marquante

Rappelons que le Paradis du Nord a été un phénomène marquant du paysage culturel abitibien. 

De 2005 à 2011, la communauté lasarroise a investi plus de 155 000 heures de bénévolat dans cette méga production qui réunissait 171 comédiens, chanteurs, danseurs et gymnastes.

Le passage de 83 202 spectateurs en 126 représentations a généré des retombées économiques de 1.8 million de dollars par an.

« Pour avoir fait partie de cette production, j’en garde un souvenir indescriptible. À monter sur scène à chaque soir avec les amis, qui sont devenus un peu comme une deuxième famille », s’est rappelé Geneviève Melançon.

« On a tous un souvenir marquant du spectacle Paradis du Nord. Pour certaines personnes c’est l’arrivée du train, pour d’autres c’est l’immensité de la scène et du bassin d’eau. D’autres parleront de la patinoire synthétique ou encore du système de haute voltige. Pour ma part, ayant fait partie des sept années à titre de comédienne, ce sont les formidables chansons écrites par l’auteure Danielle Trottier et si habilement mises en musique par le compositeur Jacques Marchand, qui me viennent à l’esprit. Des mots et des mélodies qui encore aujourd’hui nous charment et nous envoûtent », a souligné Jocelyne Beaulieu, directrice artistique.

Daniel Morin, metteur en scène et directeur de la Troupe, a de son côté affirmé que le Paradis du Nord « restera un des plus beaux et des plus grands projets dans sa carrière artistique » et que c’est pour cette raison qu’il a créé ce spectacle hommage.

Dernier appel

Dernier embarquement au Paradis est en fait un dernier appel pour faire une incursion dans l’univers du Paradis du Nord.

« Bien sûr ce nom fait référence à « Dernière chance de voir et d’entendre ce qu’à été ce spectacle à grand déploiement », a ajouté Daniel Morin.

Douze représentations auront lieu cet été à la salle Desjardins de La Sarre. Les billets sont en vente dès maintenant.