Dimanche, 26 mai 2024

L'Indice bohémien se distingue aux Prix de l'AMECQ

Publié:
Joanie Duval
Joanie Duval
Journaliste
Valérie Martinez (à gauche) et Claudia Caron (à droite) étaient remplies de fierté par les nombreux prix remportés aux Prix de l'AMECQ 2024 ce week-end. Photo: Joanie Duval
Partager cet article

Cette année encore, L’Indice bohémien a rapporté à la maison une belle récolte de prix de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ) avec six distinctions.

Valérie Martinez et Claudia Caron, le duo derrière le journal socioculturel L’Indice bohémien, étaient présentes samedi dernier lors de la remise des prix qui se déroule tous les ans au congrès de l’AMECQ. Elles étaient très fières de voir le travail de leur équipe, qui compte plusieurs bénévoles et collaborateurs de longues dates, être récompensé.

Parlant de bénévoles de longue date, on ne peut que souligner le travail exceptionnel de Dominique Roy, dont on retrouve les textes, surtout sous le thème littéraire, dans L’Indice depuis plusieurs années, fidèle au poste de numéro en numéro. Elle a donc reçu le Prix Raymond-Gagnon « Bénévole de l’année ». Elle s’est également mérité la deuxième place dans la catégorie Critique pour son article « Arsenic mon amour : le cauchemar d’une relation toxique ».

Dans la catégorie Opinion, une autre collaboratrice de longue date s’est distinguée. Lise Millette s’est placée en seconde position avec son texte éditorial « Ce ciel voilé de notre été ».

Celle à qui l’on doit le visuel de L’Indice bohémien, Dolorès Lemoyne, a remporté le deuxième prix pour la conception graphique du numéro de décembre 2023.

Le prix de la meilleure photographie de presse a été décerné à Jean Caron pour son l’image qu’il a croqué de l’artiste Michel Drapeau admirant son travail, photo qui a fait la une du journal témiscabitibien.

Finalement, la dernière distinction mais non la moindre, L’Indice bohémien a remporté la deuxième place de la catégorie Média écrit de l’année.

« Je félicite Lise Millette et Dominique Roy de nous avoir offert leur texte leur permettant de se démarquer parmi les meilleurs auteurs et autrices du Québec. Félicitations à Dolorès Lemoyne de Feu Follet (Staifany Gonthier) pour le magnifique journal de décembre 2023, qui a su se distinguer une fois de plus, par son visuel magnifiquement bien emboîté. Également, je suis ravie de féliciter Jean Caron pour avoir remporté le premier prix dans la catégorie photographie de presse. Son talent et sa vision unique sont justement récompensés. Je tiens aussi à souligner Dominique Roy pour avoir été distinguée en tant que bénévole de l’année. Son engagement exceptionnel et son dévouement au sein de notre journal sont inspirants pour la communauté. Grâce à vous et à votre talent, L’Indice bohémien a pu remporter la seconde place en tant que média communautaire de l’année. J’ai beaucoup de gratitude de pouvoir compter sur une équipe aussi formidable », a souligné Valérie Martinez, directrice générale de L'Indice bohémien.

Le journal L’Indice bohémien est distribué à travers la région depuis 2006 et est membre de l’AMECQ aux côtés de ces médias communautaires qui résistent à l’extinction du journal papier.