Jeudi, 23 mai 2024

Petits bonheurs: le festival culturel des tout-petits

Publié:
Joanie Duval
Joanie Duval
Journaliste
L'Empereur alias Mélanie Nadeau a lancé la programmation de Petits bonheurs Abitibi-Témiscamingue avec un conte à la Bibliothèque municipale de Rouyn-Noranda.
Partager cet article

C’est le retour de Petits bonheurs Abitibi-Témiscamingue pour une 9e année avec une programmation variée pour les tout-petits tout au long du mois de mai.

Plus d’une soixantaine de rendez-vous attend les enfants de 0 à 6 ans avec des expériences artistiques et culturelles diverses. 

Plus de 25 organismes et lieux culturels ont participé à l’organisation des festivités, qui débuteront le 1er mai. 

« L’art, ça joue un rôle crucial dans le développement global de l’enfant, mais aussi surtout de l’adulte qu’il va devenir demain. Le festival Petits bonheurs propose une variété d’expériences culturelles pour les tout-petits dès leurs premiers mois de vie. Ces expériences les inciteront à réfléchir à expérimenter, à se questionner, à s’ouvrir au monde, à être curieux et spontanés », a souligné Stéphanie Poitras, coordonnatrice à la programmation culturelle de la Ville de Val-d’Or.

L’Empereur comme ambassadeur

Lors du dévoilement de la programmation de Petits bonheurs, à la Bibliothèque municipale de Rouyn-Noranda, l’artiste multidisciplinaire de Rouyn-Noranda, Mélanie Nadeau, a donné vie à son personnage de L’Empereur, ambassadeur choisi pour le festival cette année. 

Les enfants présents ont eu un avant-goût de ce qui les attend en mai avec la lecture d’un conte par L’Empereur.

Des capsules promotionnelles ont d’ailleurs été créées avec ce dernier, afin de rejoindre un public plus large et d’inciter les adultes à faire découvrir la culture à leurs tout-petits.

« J’ai le cœur gros comme un ballon. Je suis vraiment fier, fier, fier, heureux que le comité organisateur ait pensé à moi. La petite enfance c’est vraiment une époque de vie qui me passionne. Ils sont plein de spontanéité et j’adore ça », a affirmé L’Empereur (Mélanie Nadeau) lors du dévoilement de la programmation.

Un guide du petit spectateur sera également distribué pour préparer les parents et leurs enfants à assister aux prestations et ainsi permettre une expérience positive, autant pour les enfants que leurs adultes.

Du local à l’international

Les artistes de la région seront à l’honneur cette année parmi les activités organisées dans les cinq MRC de l’Abitibi-Témiscamingue.

On retrouvera donc au côté de L’Empereur de Mélanie Nadeau, les contes de Louise Lavictoire, de Miss Mary Bouquine et de Maurine Bélanger, les marionnettes de Solène Bernier, l’exposition en stopmotion d’Olivier Moisan Dufour, des ateliers d’art avec Katia Martel et Roxanne Champoux, et bien d’autres.

Puisque Petits bonheurs est un réseau qui s’étend à toute la province, le comité organisateur a accès à de nombreux artistes québécois qui viendront faire briller leur art auprès des tout-petits témiscabitibiens.

Les petits pourront voir des spectacles tels que Une petite fête de Le Carrousel – compagnie de théâtre, Dans mon baluchon du Théâtre Advienne que pourra, Rolande Roland du Théâtre du Gros Mécano, Il n’y aura plus d’éléphants de Tortue Berlue, ainsi que Attention: Fragile de Samsara Théâtre. 

Le volet international sera de retour, après avoir été absent de la programmation depuis les quatre dernières années. Les grands comme les petits pourront découvrir l’univers du slam et de la danse hiphop avec le spectacle M0ts premiers de la compagnie AK Entrepôt par Laurence Henry.

Des activités sont spécifiquement offertes pour les écoles, les garderies et les centres de la petite enfance qui le souhaitent.

Du 1er au 30 mai, les bibliothèques, les salles de spectacle, les centres d’exposition, les cinémas, les salles municipales et les autres lieux culturels de l’Abitibi-Témiscamingue seront donc des lieux de rencontre pour les 0-6 ans et leurs adultes. 

Pour plus d’informations et réserver vos places, rendez vous sur le site web de Petits bonheurs Abitibi-Témiscamingue.

Galerie photos