Jeudi, 23 mai 2024

Qu'est-il arrivé à Sindy Ruperthouse?

Publié:
Joanie Duval
Joanie Duval
Journaliste
La série documentaire Taken, qui relate des cas de disparitions et de meurtres de femmes autochtones au Canada, s'est penchée sur le cas de Sindy Ruperthouse dans sa 3e saison (épisode 9). On peut y entendre les témoignages de la famille de Sindy. Photo: Capture d'écran de l'émission Taken, avec l'animatrice Lisa Meeches au côté d'une photo de Sindy.
Partager cet article

C'est une question qui hante la famille de Sindy Ruperthouse, toujours portée disparue après 10 ans de recherches et d'enquête.

Sindy, originaire de Pikogan, vivait à Val-d’Or au moment de sa disparition. La femme de 44 ans, issue de la Première Nation Abitibiwinni, était inscrite au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

Bien qu’officiellement, les autorités indiquent que la dernière fois qu’elle ait été vue serait à l’hôpital de Val-d’Or le 23 avril 2014, la sœur de Sindy, Kathy Ruperthouse, a rapporté dans la série « Taken » l’avoir vu plus tard au campus du cégep de Val-d’Or qu’elle fréquentait également.

« Dans les journaux, c’est le mois d’avril. Moi j’ai dit, ça ne se peut pas, je l’ai vu en mai. Je l’ai vu dans l’école, moi j’étais en stage final. Je l’ai rencontré à la porte. Elle pleurait puis elle essayait de m’expliquer quelque chose. Elle sortait de l’hôpital », a-t-elle témoigné lors de l’épisode 9 de la troisième saison de « Taken », une série documentaire qui traite des disparitions et des meurtres de femmes autochtones au Canada.

Kathy Ruperthouse affirme également que la dernière fois qu’elle a vu sa sœur, celle-ci lui a dit avoir des côtes cassées et avoir été étranglée. Des marques d’étranglement auraient d’ailleurs été visibles. Elle était vraisemblablement victime de violence conjugale.

Quand les parents de Sindy ont commencé à s’inquiéter de ne pas avoir de nouvelles de leur fille, ils ont fait le tour de son entourage pour questionner ses amies. Sa mère, Émilie Ruperthouse-Wylde, s’est également présentée à la porte de l’appartement du petit ami de sa fille, Lévis Landry, mais celui-ci lui a seulement indiqué que Sindy était partie.

Rappelons que Landry purge une peine de 16 ans d'emprisonnement pour avoir causé la mort de Marie-Ève Charron en 2016, deux après la disparition de Sindy Ruperthouse.

Une enquête apparemment au point mort

 La Sûreté du Québec a affirmé par communiqué ce matin, qu’ils ont effectué « de nombreuses recherches et vérifications » depuis le signalement de la disparition de Sindy Ruperthouse le 2 septembre 2014. Rien ne semble avoir fait avancer l’enquête depuis.

L’enquête est sous la responsabilité de la division des disparitions et des dossiers non résolus depuis le 1er avril 2020.

Une récompense de 40 000$ est toujours offerte par Jeunesse au Soleil pour des informations qui mèneraient à retrouver Sindy Ruperthouse. Toute information concernant sa disparition peut être transmise à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Description de Sindy Ruperthouse au moment de sa disparition

Âge : 44 ans
Taille : 1,63 m (5 pi 4 po)
Poids : 59 kg (131 lb)
Cheveux : noirs
Yeux : bruns
Teint : moyen