Mardi, 21 mai 2024

École des Kekeko: Près de 12 000 $ pour son premier Course-o-thon

Publié:
Joanie Duval
Joanie Duval
Journaliste
Photo: Page Facebook de l'école des Kekeko.
Partager cet article

L’école primaire des Kekeko du quartier rural Beaudry à Rouyn-Noranda a complété son premier Course-o-thon mardi dernier, où tous les élèves de l’école ont couru\marché à leur rythme respectif pour deux bonnes causes.

L’événement a pris place tout près de l’école, dans les rues de la Place Dominique qui faisaient office de circuit pour l’occasion. Les jeunes, du préscolaire à la 6e année ont cumulé le nombre impressionnant de 1635 tours à eux tous, soit la distance de 1095 kilomètres. Plusieurs parents ont d’ailleurs participé et soutenu l’organisation de la course.

Dans les semaines précédentes au Course-o-thon, les étudiants ont amassé dans leur entourage des dons pour un total de 11 785 $.

Comme elle le fait depuis presque les débuts du Défi de la 117 Iamgold, l’école des Kekeko a remis un montant a remis 2 500 $ à Ian Clermont, représentant du Défi, qui a couru avec les enfants lors du Course-o-thon. La somme contribuera au comité de soutien à la pédiatrie de la région.

Les élèves couraient également pour se tailler une place au Défi Iamgold. Les 13 élèves qui ont cumulé le plus de tours de la Place Dominique en une heure ont obtenu un laissez-passer immédiat pour le Défi. Ils seront 40 au total à y participer le 1er juin. 

Le choix des autres participants sera déterminé par leurs efforts fournis tout au long de l’année scolaire lors de la mise en forme quotidienne à laquelle toute l’école participe.

Survie du projet d’éducation physique

Le montant de 9 285 $ restant a été encaissé pour assurer la pérennité du projet d’éducation physique de l’école des Kekeko.

Le projet est mis en péril depuis de nombreuses années faute de financement adéquat. Il s’agit pourtant d’une façon de faire qui a fait ses preuves en améliorant grandement les résultats scolaires des élèves en difficulté. Le projet a également gagné des prix tant au niveau provincial que national.

Ce projet permet aux enseignants d’enseigner à la moitié de leur groupe, tandis que l’autre moitié va faire de l’éducation physique. Il faut toutefois trouver à chaque année les fonds nécessaires pour payer le personnel nécessaire au projet.

Cette année, une grande mobilisation de la communauté en générale, de ses organismes et des entrepreneurs du quartier Beaudry a été déterminante dans l’atteinte des objectifs de financement du projet d’éducation physique.

En plus de la somme amassée pour le Course-o-thon, plus de 25 000 $ ont été récoltés dans les derniers mois lors d’activités de financement et grâce à des dons divers provenant de la communauté.