Mardi, 16 juillet 2024

L'Abitibi-Ouest développe son transport collectif

Publié:
Joanie Duval
Joanie Duval
Journaliste
Municipalité de Sainte-Rose-de-Poularies. Photo: MRC d'Abitibi-Ouest
Partager cet article

La MRC d’Abitibi-Ouest a adopté un plan d’action sur le transport collectif qui a pour but de favoriser les déplacements des citoyens, notamment entre les différentes municipalités et La Sarre.

Issu d’une large consultation à l’automne 2023 auprès d’organismes et d’individus du territoire, le nouveau plan est élaboré sur trois axes et comporte 19 actions spécifiques qui seront déployées sur une période de trois ans.

« Nous visons à doter la MRC d’Abitibi-Ouest de services de transport collectif extensifs qui permettront, à tout citoyen qui le souhaite, de se déplacer de manière abordable, équitable et efficace sur le territoire et même à l’extérieur, au besoin », a expliqué Jaclin Bégin, préfet de la MRC d’Abitibi-Ouest. 

Dans un premier temps, l’axe 1 décline la nouvelle offre de service en mobilité collective. Puisqu’une part importante des commerces et des services desservant les citoyens du territoire se trouve à La Sarre, cette première action vise à offrir une desserte territoriale entre chacune des municipalités de la MRC et La Sarre. Ces déplacements seront offerts selon des plages horaires relativement étendues et sur réservation préalable. 

« À titre d’exemple, un citoyen de Normétal ou d’une autre municipalité qui souhaite se déplacer à La Sarre pourra réserver son transport la veille et un transporteur, de type taxi, ira le chercher, chez lui, dans la plage horaire choisie par le citoyen. Il est souhaitable et probable qu’une ou d’autres personnes soient du même voyage, d’où l’aspect collectif de cette forme de transport qu’on appelle le transport à la demande », a précisé monsieur Bégin. 

L’axe 2 propose quant à lui le mode de gestion et l’encadrement de cette offre de service, tandis que l’axe 3 précise la gouvernance et le financement requis pour la mise en œuvre du plan. 

Desserte urbaine, régionale et au-delà

L’instauration d’une desserte urbaine à La Sarre, sur réservation aussi mais à délais plus courts, s’ajoutera également aux innovations du plan de la MRC. Elle permettra des déplacements efficaces et abordables dans la portion urbaine de la ville. 

Les plages horaires du transport à la demande et de la desserte urbaine visent le rabattement sur d’éventuelles liaisons entre les principales villes de l’Abitibi-Témiscamingue, permettant de faciliter l’accès aux études post-secondaires ou des soins de santé spécialisés non-disponibles sur le territoire de la MRC d’Abitibi-Ouest. Dans la même foulée, ces rabattements permettront la connexion avec les liaisons d’autocar vers Montréal et l’Outaouais. 

Parmi les autres actions qui seront entreprises, la MRC prévoit la transformation des modalités du Transport Coup de pouce actuel, ainsi que le déploiement d’infrastructures et de mesures favorisant l’accès aux services.

L’établissement d’une tarification accessible à tous est une action faisant partie du nouveau plan en transport collectif. Le tarif à l’usager des déplacements urbains serait fixé à 2$, les déplacements territoriaux à 5$ et les déplacements régionaux à 8$. 

« Je crois sincèrement qu’avec ces mesures, nous permettrons à nos citoyens d’habiter et d’occuper le territoire. Nous offrirons aux personnes en perte d’autonomie la possibilité de demeurer dans leur milieu et nous faciliterons le déplacement et l’intégration de nos nouveaux arrivants. Nous savons que pour y parvenir nous devons relever d’importants défis et nous sommes déjà à l’œuvre », a déclaré monsieur Bégin.

Les prochaines étapes avant le déploiement de nouveaux services de transport collectif comprennent la déclaration de compétence en matière de transport collectif par la MRC, l’embauche de ressources humaines, la réalisation de partenariats institutionnels et l’implantation de solutions technologiques, de même que l’enjeu du financement qui est tributaire d’une décision gouvernementale prochaine.