Améliorer l’accès aux services pour les autochtones

Photo : MédiAT

La Table locale d’Accessibilité aux services en milieu urbain pour les autochtones se réunira lors d’un Lac-à-L’épaule  demain mardi et mercredi afin de trouver des actions concrètes pour améliorer l’accessibilité.

Le Lac-à-l’épaule se déroulera au Pavillon des Premiers Peuples de l’UQAT à Val-d’Or et réunira une cinquantaine d’intervenants. Ils proviennent en majorité des services publics en santé, éducation, employabilité, sécurité publique et justice.

«Les participants travailleront à mettre en place des actions concrètes pour améliorer l’accessibilité aux services en milieu urbain pour les Autochtones, a-t-on expliqué dans un communiqué. L’objectif du lac-à-l’épaule est de mener à la mise en œuvre de chantiers de travail multidisciplinaires auxquels pourront s’arrimer des appels à l’action de la Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics (CERP), de même que des activités du plan d’action de la Table locale ainsi que des initiatives en cours ou en développement dans les services publics.»

La table d’accessibilité a été mise sur pied il y a trois ans et est présidée par la directrice générale du Centre d’amitié autochtone,  Édith Cloutier, et la PDG du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue, Caroline Roy.