Amos : apaiser les coeurs à la Maison du Bouleau Blanc

véronique lemay
Vivre un deuil n’est jamais facile. Véronique Lemay, chanteuse, et son cousin Jean-Pier Gravel, fondateur de l’entreprise « département des moments », ont pu le constater il y a neuf ans alors que leur grand-mère Thérèse rendait son dernier souffle à la Maison du Bouleau Blanc, une maison de soin palliatifs à Amos.
Femme très aimante et présente pour les autres, la grand-mère des deux cousins leur était très chère. Après son décès, monsieur Gravel a beaucoup réfléchi. Sa cousine rapporte ses paroles :
« J’ai envie de trouver une façon d’apaiser les gens qui sont dans cette situation-là, qui accompagnent les gens en fin de vie et, à quelque part, de faire vivre l’héritage de grand-maman Thérèse. »
C’est ainsi qu’est née l’idée du projet Thérèse qui consiste à offrir des moments significatifs aux personnes malades et leur entourage afin de soulager un peu leur peine.
Véronique Lemay, qui vit à Amos, devient ainsi créatrice de moments pour la Maison du Bouleau Blanc. C’est elle qui s’occupera d’offrir des moments personnalisés aux familles en deuil, et ce, de manière volontaire.
« Ça va être vraiment très personnalisé et je dirais, à quelque part, des moments de simplicité. Le but, ce n’est pas d’arriver avec des gros cadeaux et des choses comme ça : c’est de faire vivre un moment, de faire vivre des émotions à ces familles-là. »
Le moment est créé à partir d’un complice dans la famille, qui répond à des questions sur la personne en fin de vie.
Les personnes pourront profiter du projet gratuitement grâce au soutien financier de Norascon.
Le projet Thérèse, lancé le 6 avril, a déjà reçu énormément d’appui sur les réseaux sociaux. Les deux cousins espèrent que l’idée sera reprise ailleurs.

Dernière modification le 11 avril 2022 11:46