Assouplissements dans le mesures sanitaires en milieux de travail

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a annoncé ce matin des ajustements des mesures en milieux de travail selon les paliers d’Alerte. En Abitibi-Témiscamingue, zone verte depuis minuit, il n’est plus nécessaire de porter le masque de procédure si la distanciation de deux mètres ou des barrières sont en place sur le lieu de travail, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Le port du masque demeure obligatoire pour les interactions à moins de deux mètres, il demeure recommandé comme mesure complémentaire aux autres gestes barrières par la CNESST.

Le port de protection oculaire et le nettoyage des outils et équipements demeurent obligatoire pour les zones rouge et orange alors qu’en jaune et vert ils deviennent facultatifs.

Pour tous les paliers,  l’exclusion des personnes symptomatiques, l’hygiène des mains, l’étiquette respiratoire, le nettoyage et la désinfection des surfaces (toilettes, salles à manger) selon les exigences réglementaires applicables, de même que le nettoyage à chaque quart de travail des surfaces hautement touchées demeurent des mesures obligatoires selon la CNESST.

U retour sur les lieux de travail pourra maintenant se faire de manière progressive en palier vert pour les gens qui étaient toujours en télétravail.

« L’allègement des mesures sanitaires en milieu de travail est un signe que nous commençons à sortir de la pandémie. C’est positif. Il faut toutefois demeurer vigilants, et c’est pour cette raison que nous levons ces mesures progressivement, selon les niveaux d’alerte dans chacune des régions du Québec. J’encourage les employeurs ainsi que les travailleuses et les travailleurs à discuter afin de mettre en place les mesures les plus appropriées pour assurer un milieu de travail sain et sécuritaire. » – Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable

capture