Belgh Brasse ne reconstruira pas à Amos

Photo prise au lendemain de l'incendie - François Munger MédiAT

Dernière mise à jour

Suivez-moi

Francois Munger

Journaliste chez MédiAT
Francois Munger
Suivez-moi

Belgh Brasse ne reconstruira finalement pas son usine à Amos suite à l’incendie d’avril 2017.  C’est par voie de communiqué que l’entreprise a fait cette annonce ce matin.

« Après une mûre réflexion suite à l’incendie du printemps 2017, qui a gravement abîmé l’usine, Belgh Brasse a pris la difficile décision de mettre fin à ses activités à Amos et de relocaliser sa production de bière à Laval », a expliqué Jean-Louis Marcoux, maître-brasseur de la brasserie Belgh Brasse. Par ailleurs, l’entreprise venait tout juste d’injecter 11 millions de dollars pour une expansion majeure de l’usine.

L’entreprise a aussi tenu a remercier ses employés pour leur professionnalisme. Ceux-ci ont reçu leur salaire jusqu’à près d’un an après l’incendie.

Un suspect avait été arrêté dans la région de Daveluyville concernant cet incendie en septembre 2017, mais il n’y avait aucune suite dans le dossier. Selon la SQ, le dossier a été soumis au DPCP.