Covid-19 : Legault abandonne la contribution santé

Francois Munger
Suivez-moi

Après avoir annoncé la mise en place d’une contribution santé pour les non-vaccinés le 11 janvier dernier, François Legault recule et n’ira pas de l’avant avec le dépôt du projet de loi. Le premier ministre s’est dit inquiet face la division qui est présente dans la population. Il dit avoir pris la décision pour faire avancer le Québec dans un climat serein.

De son côté la situation dans les hôpitaux s’améliore alors que l’on dénombre une baisse de plus de 400 hospitalisations dans les derniers jours. Affirmant vouloir faire la balance des inconvénients et parlant de grogne, de paix sociale et de santé mentale, le premier ministre annonce la reprise de certaines activités dès le 14 février. Les activités sportives et artistiques pour les adultes pourront reprendre à cette date avec des maximums de 25 personnes. Les gyms et les spas pourront également reprendre leurs opérations. François Legault affirme cependant qu’il est pour le moment impossible d’en ouvrir plus et que la vaccination de la 3e dose n’est pas encore assez avancée.

Questionné sur la possible venue d’un convoi de camionneurs à Québec, François Legault a laissé la porte ouverte à rencontrer des gens de bonne foi, spécifiant que le droit de manifester était un droit important dans notre société, mais que tout devait se faire dans les règles de l’art, sans symbole haineux.

 

Dernière modification le 1 février 2022 13:34