Covid-19 : Les subventions bien accueillies par l’UPA régionale

Le président de l'Union des producteurs agricoles en Abitibi-Témiscamingue (UPA), Pascal Rheault. Photo : CourtoisieUPA AT

Les agriculteurs de la région gardent le moral malgré ces temps plus difficiles. Pour le président de l’Union des producteurs agricoles, Pascal Rheault, les mesures annoncées la semaine dernière et l’appel à la population pour contribuer à la tâche dans nos fermes aident à garder le cap. 

En gros, les différents programmes annoncés sont de bonnes nouvelles pour l’UPA. Un programme de prêt de 50 000$ de la Financière agricole a notamment été annoncé pour soutenir le fonds de roulement des producteurs. Les paiements des subventions à l’investissement a également été devancé du 1er juin au 1er mai. Aussi, le paiement provisoire du programme Agri-stabilité et de protection du revenu passe de 50% à 75%.

«Ça va quand même assez bien malgré les difficultés que la crise amène, a affirmé Pascal Rheault. On fait notre part et les aides gouvernementales sont bienvenues dans ce sens-là pour qu’il n’y ait pas trop de producteurs qui cessent leurs activités. Le moral est bon et on va tenir le coup.»

En région, l’appel aux citoyens pour venir prêter mains fortes aux producteurs sur les fermes est également bien accueillie. Selon le président régional, déjà une quarantaine de personnes ont contacté l’UPA pour offrir leur aide. D’année en année, c’est environ une soixantaine de travailleurs étrangers qui oeuvraient en région répartis dans une trentaine de fermes. Avant la crise, on s’attendait à une demande encore plus forte cette année. Tous les types de fermes engagent des travailleurs étrangers en temps normal.