Covid-19: un plan vers un retour à la normale

Affirmant que ça fait  »un petit bout de temps » que son gouvernement souhaite annoncer le plan de déconfinement, mais que l’incertitude ne permettait pas de le faire avant aujourd’hui, François Legault a présenté en début d’après-midi ses volontés pour les prochaines semaines.

La baisse des hospitalisations connues dans les dernières semaines et la volontée de  »vivre avec le virus » permettent au gouvernement de procéder aux annonces suivantes :

Dès le 12 février :

  • À l’intérieur des domiciles privés, la Santé publique lève la limite de capacité pour les rassemblements. Il est cependant suggéré de se limiter à 10 personnes, ou les occupants de 3 résidences. Ces règles s’appliquent également aux unités d’hébergement touristiques.
  • Dans les restaurants, un maximum de 10 personnes, ou les occupants de 3 résidences, sera autorisé à une même table.
  • Dans les milieux de vie pour aînés :
    • résidences privées pour aînés (RPA) :
      • 2 personnes (personnes proches aidantes ou visiteurs) à la fois, pour un total de 4 au maximum par jour
    • centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) et ressources intermédiaires accueillant des aînés :
      • 1 personne (personne proche aidante ou visiteur) à la fois, pour un total de 2 personnes au maximum par jour.

Dès le 14 février :

  • Reprise des matchs pour tous ;
  • Fin des protocoles sanitaires pour les compétitions sportives extérieures ;
  • Capacité d’accueil à 5 000 personnes pour les spectacles extérieurs, avec le passeport vaccinal.

Dès le 21 février :

  • Levée de la limite de capacité dans les commerces avec le maintien du passeport vaccinal dans les lieux où il est déjà requis ;
  • Réouverture des centres récréatifs (arcades, parcs aquatiques, centres et parcs d’attractions, centres d’amusement et autres sites thématiques) en respectant 50 % de la capacité d’accueil, avec le passeport vaccinal ;
  • Reprise des congrès, des assemblées et des réunions, avec une capacité d’accueil fixée à 50 % ou un maximum de 500 personnes, avec le passeport vaccinal ;
  • Activités sociales dans une salle louée permises pour un maximum de 50 personnes, avec le passeport vaccinal ;
  • Augmentation de la capacité des lieux de culte jusqu’à 50 % de la capacité ou un maximum de 500 personnes, avec le passeport vaccinal ;
  • Lors de l’exposition du corps ou des cendres d’un défunt et de l’expression des condoléances aux proches, un maximum de 50 personnes à la fois sera possible.

Dès le 28 février :

  • Fin du télétravail obligatoire, avec recommandation de favoriser un mode hybride ;
  • Reprise des compétitions et des tournois pour tous, avec le passeport vaccinal ;
  • Levée de la limite de participants lors d’activités de sports et de loisirs ;
  • Capacité à 100 % dans les salles de spectacles, les cinémas et les enceintes sportives, à l’exception des salles de 10 000 personnes et plus. S’il y a plus de 1 000 spectateurs, des protocoles sanitaires prévoyant les mesures nécessaires pour assurer la sécurité du public doivent s’appliquer ;
  • Réouverture des bars et des casinos, en respectant 50 % de la capacité d’accueil. Ces lieux fermeront à 1 h, soit une heure après la fin du service d’alcool. Les personnes doivent y demeurer assises.
  • Fermeture des restaurants à 1 h et fin du service des aliments et des boissons à minuit ;
  • Réouverture des lieux intérieurs pour la pratique du billard et des fléchettes ainsi que d’autres jeux de même nature, capacité d’accueil à 50 % et passeport vaccinal obligatoire ;
  • Fin des limites de capacité dans les lieux de culte, avec passeport vaccinal.

Dès le 14 mars :

  • Capacité d’accueil à 100 % dans les lieux publics ;
  • Aucune limite de capacité par table dans les restaurants, bars et tavernes ;
  • Activités de danse et de karaoké permises ;
  • Activités de nature sociale dans une salle louée :
    • aucune restriction quant au nombre de participants, avec le passeport vaccinal,
    • maximum de 20 personnes, sans passeport vaccinal ;
  • Lieux de culte, funérailles (cérémonies, condoléances) et mariages : capacité à 100 % et possible sans passeport vaccinal, avec un maximum de 50 personnes à la fois ;
  • Capacité à 100 % dans les salles de spectacles et les enceintes sportives de 10 000 personnes et plus.

En ce qui concerne le port du masque et le passeport vaccinal, ces mesures demeureraient jusqu’à la mi-mars au minimum selon le Dr Boileau et le ministre Dubé. La Santé Publique se garde le droit d’émettre des recommandations de ralentir l’assouplissement des mesures si la situation se détériore trop rapidement.

Questionné sur la levée de l’urgence sanitaire, François Legault allègue que la situation nécessite toujours de maintenir celle-ci, ouvrant la porte à déposer un projet de loi en mars pourrait alors y mettre fin.

Dernière modification le 9 février 2022 8:24