Jour 18 – Covid-19 : Trois cas de plus en région

L'Hôpital de Rouyn-Noranda désigné comme centre régional pour les personnes testées positives au Covid-19 et atteintes gravement. Photo : Archives\Médiat

La région compte maintenant 27 cas de personnes atteintes de la Covid-19 soit une augmentation de trois personnes par rapport à samedi. Au Québec, c’est 2840 personnes qui ont été testées positives.

Situation en région

  • Nombre de cas en Abitibi-Témiscamingue : 27 (+3) 
  • Nombre de cas à Rouyn-Noranda : 27 (+3)
  • Nombre de personnes hospitalisées en région : 3
  • Nombre de personnes décédées en région : 1
  • Cas dans les autres MRC : 0

Situation au Québec

  • Nombre de cas au Québec : 2 840 (+342)
  • Nombre de personnes hospitalisées : 192
  • Nombre de personnes aux soins intensifs : 72 (+15)
  • Nombre de décès : 22 (=)
  • 58 000 tests

Lors de son point de presse quotidien, le Premier ministre est rassuré de voir que le nombre d’hospitalisations demeure limité avec 192 personnes. «Ce que cela veut dire, selon le Dr Arruda, c’est que les mesures fonctionnent», a-t-il lancé.

M. Legault est revenu sur les mesures de contrôle de déplacements dans les régions du nord comme l’Abitibi-Témiscamingue. «Il y a moins de cas dans le nord et dans l’est et on aimerait que cela reste comme ça», a-t-il expliqué.

Mesures pour les aînés

La ministre responsable des aînés, Marguerite Blais, confinée à domicile, en ce moment, va faire une annonce pour ajouter des ressources dans les résidences pour personnes âgées. «Les personnes qui restent les plus vulnérables, ce sont les aînés, ressources ajoutées CHSLD et résidences de personnes âgées, a mentionné le Premier ministre. On veut plus de contrôle.» 

En région

Lee CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue a confirmé que les 27 cas totalisés aujourd’hui étaient tous dans le secteur de Rouyn-Noranda dont une quinzaine due à un événement funéraire tenu à la mi-mars. Le nombre de tests réalisés et le nombre de tests en attente sont toujours indisponibles comme les analyses en laboratoire ne sont plus centralisées.