Jour 8 du procès Bresaw

PHOTO COURTOISIE/LEON COUNTY SHERRIFF'S OFFICE
Francois Munger
Suivez-moi

C’était au tour d’une psychologue médico-légale qui a rencontré Justin Bresaw en Floride de témoigner aujourd’hui au Palais de justice de Val-d’Or.  Elle a raconté au jury avoir rencontré l’accusé à 3 reprises à la prison de Leon County à Tallahassee.

Selon ce qu’elle a relaté, Bresaw a commencé à parler immédiatement après avoir prit place sur une chaise lors de la 1ere rencontre le 9 octobre 2012. Son discours était rapide et il semblait incapable de tenir une conversation normale avec la psychologue. La psychologue a également raconté que l’homme avait parlé de sa théorie sur les télépathes et discuté d’extra-terrestres dès cette première rencontre.

Dans la 2e rencontre, tenue le 12 octobre, Bresaw faisait toujours mention des mêmes sujets mais il était possible cette fois de l’interrompre et lui poser des questions. Selon la psychologue, l’accusé aurait alors mentionné avoir eu une connexion télépathique avec elle. Lorsque questionné sur son humeur, Bresaw aurait parlé de symptômes physiques et de colère qu’il décrivait comme ne lui appartenant pas.

Lors de la 3e rencontre, en date du 26 octobre, Justin Bresaw était sous médication, la psychologue a remarqué qu’il était d’avantage capable de communiquer et échanger. Lors de cet entretien, il a discuté de son passé, de sa famille, ses amours et de traitements médicaux antérieurs.

La psychologue a également abordé les résultats de tests administrés à Bresaw en Floride, suggérant qu’il  aurait pu souffrir de schizophrénie, dépression majeure et stress post traumatique .

Le procès se poursuit cet après-midi.