La CPAT veut un plan pour un modèle régional de transport aérien

air canada
Francois Munger
Suivez-moi
Les derniers articles par Francois Munger (tout voir)

La Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue (CPAT) de définir un plan pour un modèle régional de transport aérien. De cette façon la CPAT espère contribuer à renforcer la relance des activités aériennes sur le territoire.

Les préfets de la région ont été interpellé(e)s la problématique du transport aérien en Abitibi-Témiscamingue qui a fait couler beaucoup d’encre dans les dernières années Certains transporteurs ont d’ailleurs mis en pause leurs services dans les aéroports de Rouyn-Noranda et de Val-d’Or.

« Nous espérons que le modèle régional de transport aérien de l’Abitibi-Témiscamingue permettra de mettre en place des services aériens fiables à moyen et long terme sculptés sur les attentes et la réalité des gens et des entreprises de l’Abitibi-Témiscamingue », souligne Martin Ferron, président de la Conférence des préfets et préfet de la MRC de la Vallée-de-l’Or.

La gestion de projet du mandat d’élaborer un modèle régional de transport aérien a été confiée par la CPAT à Mme Lyne Comtois, experte en communication/marketing dans différents secteurs d’activités, dont celui de l’aviation et du tourisme.

« Il est important que la réalité de l’ensemble des citoyens de la région soit prise en compte lorsque viendra le temps de prioriser une solution à long terme, et c’est pourquoi il est pertinent d’aller de l’avant avec une telle étude. », a déclaré M. Jaclin Bégin, préfet de la MRC d’Abitibi-Ouest. « Par exemple, certaines personnes doivent prévoir plusieurs heures de voiture avant d’arriver à l’un des deux principaux aéroports de la région et, selon cette perspective, l’approche concertée mise de l’avant dans ce projet permettra assurément d’évaluer les besoins pour l’Abitibi et le Témiscamingue », a enchainé Mme Claire Bolduc, préfète élue de la MRC de Témiscamingue.