La Vallée-de-l’Or a un nouveau préfet et un nouveau budget

M. Pierre Corbeil, préfet sortant, recevant symboliquement le maillet du conseil des maires en souvenir des mains de M. Ferron

Dernière mise à jour

Le maire de Malartic, Martin Ferron est le nouveau préfet de la MRC de la Vallée-de-l’Or depuis le matin du 27 novembre. 

Martin Ferron succède ainsi au maire de Val-d’Or, Pierre Corbeil, qui a complété deux mandats de deux ans à la tête du conseil des maires.

«C’est un honneur pour moi de relever ce nouveau défi, a déclaré le nouveau préfet. Je suis fier de saisir cette opportunité (sic) de m’engager davantage dans mon milieu, en représentant également notre territoire au-delà de ses frontières.» 

Pierre Corbeil fier du travail accompli 

M. Ferron a pris soin de saluer le travail de son prédécesseur, Pierre Corbeil. Ce dernier est d’ailleurs bien fier de ce qu’il a accompli. «Tous les services de la MRCVO sont en bonne posture, s’est-il réjoui.  Je suis particulièrement fier, entre autres,  du déploiement du Service de développement local  et entrepreneurial qui démarrait tout juste alors que je devenais préfet.» 

Cette nouvelle structure économique avait été créée à la suite de leur abolition par le gouvernement libéral en place qui délaissait les structures existantes des Centre locaux de développement. (CLD) La MRCVO avait choisi de rapatrier les services de développement économique chez-elle.

M. Ferron a été élu pour un mandat de deux ans. Réjean Guay, maire de Rivière-Héva, occupera la fonction de préfet suppléant. 

Budget 2020 

La MRC Vallée-de-l’or a également adopté son nouveau budget totalisant 16 553 195$. Il s’agit d’une hausse de  1 114 259$ par rapport à 2019.  

Dans un communiqué, on mentionne que plusieurs nouveaux revenus expliquent cette hausse :

  • 236 414$ de plus dans la cadre du Fonds du développement des territoires (FDT)
  • 345 167$ en redevances du ministère des Ressources naturelles
  • Versement plus élevé  à la hauteur de 234 371$ pour la compensation de la collecte sélective des matières recyclables
  • Nouveaux revenus équivalant  à 203 687$ avec la nouvelle compétence en évaluation foncière de la MRCVO

Les quotes-parts versées à la MRCVO par les six municipalités totalisent  5 550 106$  soit 181 601$ de plus que l’an dernier. Cette légère hausse est attribuable principalement aux dépenses de Malartic et Senneterre pour  leurs besoins en évaluation foncière. 

Le compostage en priorité

Les efforts en 2020 seront  concentrés sur deux projets majeurs selon le préfet sortant, Pierre Corbeil. D’abord reportée en 2019, la plate-forme de compostage occupera le service de l’environnement qui sera mobilisé pour sa construction et l’implantation  de la collecte des résidus organiques. 

Le service de l’aménagement s’affaira à créer une nouvelle division d’évaluation foncière partagée. 

«Le budget 2020 démontre également que la MRCVO souhaite résolument être en action partout sur le territoire, en synergie avec ses partenaires», a conclu le préfet sortant, Pierre Corbeil.