Le CIQ recommande la dose de rappel chez les 12 à 17 ans

Vaccin

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a annoncé ce matin que la dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 sera offerte aux  12 à 17 ans, une annonce qui fait suite à la recommandation favorable du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ). Ce dernier qui, suite à la publication de données du Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI), recommande en premier lieu qu’une dose de rappel soit donné aux jeunes âgés de 12 à 17 ans présentant un risque plus élevé ainsi qu’aux jeunes vivant dans des milieux collectifs fermés.

Le CIQ ajoute aussi que la dose peut être offerte à l’ensemble des jeunes de 12 à 17 ans qui ne présentent pas de contre-indication et qui souhaiteraient avoir cette dose supplémentaire. Les études tendent à démontrer que la protection des deux doses contre l’infection diminue également chez les adolescents, comme c’est le cas chez les adultes.

Selon le communiqué du ministère, la dose de rappel devrait être administrée trois mois ou plus après la dernière dose de vaccin reçue contre la COVID-19. Le CIQ conserve sa recommandation d’utiliser Pfizer auprès de ce groupe d’âge, en raison d’un risque légèrement moindre de développer des complications (myocardite) après la vaccination.

Pour les jeunes de 12 à 17 ans qui ont eu la maladie, les recommandations actuellement en vigueur au Québec, concernant le nombre de doses, devraient être appliquées.

Les rendez-vous seront disponibles pour le groupe d’âge dès demain, samedi, sur Clic Santé

Dernière modification le 18 février 2022 9:01