Le gouvernement Canada investit dans les connaissances autochtones du caribou forestier

220695670 4207811269296306 7587892953944970840 n

Le secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles et député de Nickel Belt, Marc G. Serré, a annoncé ce matin l’octroi de 218 240 $ à la Première Nation Abitibiwinni dans le but de soutenir la restauration des habitats du caribou en Abitibi-Témiscamingue.

« Grâce à l’aide financière de Ressources naturelles Canada, nous pourrons faire l’acquisition de nos connaissances traditionnelles et ainsi assurer une meilleure protection de l’habitat du caribou forestier dans notre territoire ancestral. » mentionne James Cananasso Vice-chef, Conseil de la Première Nation Abitibiwinni

Ce projet vise à documenter les connaissances autochtones locales concernant l’habitat, la démographie et les comportements des caribous, principalement la harde Détour-Kesagami. Le but de l’opération est de pouvoir éclairer certaines décisions sur l’aménagement du territoire et mettre la table pour d’éventuelles négociations concernant les territoires ancestraux.

« Les peuples autochtones sont d’importants intendants des forêts canadiennes. Les projets comme ceux-ci, qui s’inspirent des connaissances traditionnelles autochtones, joueront un rôle essentiel dans la survie à long terme de nos écosystèmes forestiers. » ajoute Marc G. Serré Secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles et député de Nickel Belt

Ressources naturelles Canada a annoncé financer un total de cinq projets menés par des communautés autochtones d’un bout à l’autre du pays

« Les peuples autochtones prennent en main la protection des écosystèmes, et leurs efforts sont couronnés de succès. Ce financement vient soutenir la restauration des habitats du caribou des bois et met en valeur le savoir traditionnel, tout en procurant des retombées aux communautés autochtones. » mentionne L’honorable Seamus O’Regan Jr. Ministre des Ressources naturelles