Le nombre de véhicules électriques a doublé sur nos routes

Le nombre de véhicules électriques a carrément doublé de 2018 à 2019 en Abitibi-Témiscamingue. (Photo : François Munger)

Le nombre de véhicules électriques a bondi en Abitibi-Témiscamingue passant de 290 voitures en 2018 à 502 en 2019. De ce nombre, 25% sont des véhicules 100% électriques selon les chiffres compilés par l’Observatoire de l’Abitibi-Témiscamingue.

Selon CAA Québec, le nombre de véhicules électriques a fait un bond de 70% au Québec dans la dernière année.  On est passé de 24 694 voitures à 43 222 dont 52% entièrement électriques.

On attribue cette augmentation principalement aux subventions fédérales et provinciales, mais surtout à l’augmentation de l’autonomie des modèles qui se comparent maintenant davantage à une voiture conventionnelle. Les gens peuvent également profiter de plusieurs modèles que ce soit des berlines, VUS, multisegments, compactes ou voitures de luxe.

Plus de bornes, plus d’autonomie

Pour un propriétaire de véhicule électrique, les bornes de recharge demeurent un élément important à considérer pour ses déplacements. En 2018, en région, on comptait 27 bornes de recharge lente (240 V) et seulement cinq bornes de recharge rapide (400 V) En 2019, le nombre passe respectivement à 38 et 8 bornes.

«Dans certaines régions plus éloignées, la progression est moins forte, mais elle est là quand même, a mentionné le spécialiste en véhicule électrique chez CAA Québec, Jesse Caron. Il n’y a pas seulement plus de voitures, mais aussi plus de bornes ce qui est un facteur important pour attirer des gens vers les véhicules électriques. Aussi, quand on a de grandes distances à parcourir, l’autonomie des véhicules est un facteur important pour espacer davantage les arrêts essentiels.»

Réaction régionale 

Pour l’administrateur à l’Association des véhicules électriques en Abitibi-Témiscamingue (AVEQ-AT), Tommy Collard, l’augmentation est très encourageante et est la preuve concrète que les gens pensent de plus en plus sérieusement à faire l’acquisition d’un véhicule électrique.

«Les gens sont de plus en plus conscients de l’aspect environnemental, a d’abord affirmé, M. Collard. Le véhicule électrique apporte aussi beaucoup d’économie pour le propriétaire. Grâce à tout ça, les gens se tournent de plus en plus vers l’option électrique.»

En région, la distance à franchir demeure toujours un enjeu pour développer le marché du véhicule électrique. L’augmentation des bornes de recharge rapide et la crainte de manquer d’électricité font parties des préjugés à défaire pour Tommy Collard.

«Les gens disent souvent craindre de manquer d’électricité, mais il s’agit du même principe que de manquer d’essence, a-t-il raconté. Notre réseau est à bâtir comme ça été fait pour les stations-services. Maintenant, on a des bornes de recharge rapide dans tous les territoires de MRC incluant le Témiscamingue.»