Le personnel de la santé positif à la COVID-19 restera en poste dans certaines situations

Francois Munger
Suivez-moi

Alors que le nombre de cas actifs de la COVID-19 ne cesse d’augmenter au Québec et que la situation dans les hôpitaux préoccupe le Gouvernement, le ministre de la Santé et des services sociaux, Christian Dubé a annoncé aujourd’hui que le personnel de la santé atteint de la maladie devra rester en poste selon certaines conditions. Des précisions seront apportées dans les prochains jours par les responsables du réseau de la santé.

Le ministre Dubé mentionne ne pas avoir d’autres choix face aux nombreuses absences dans le réseau, précisant que 7000 travailleurs sont actuellement absents du travail et que le chiffre pourrait bientôt passer à 10 000.

«c’est une question de priorité, si on avait le choix, on ne le ferait pas » ajoute Christian Dubé

Toujours incertain de la sévérité du variant Omicron, le ministre annonce que l’accès à la 3e dose sera élargi dès aujourd’hui à certains travailleurs essentiels comme le personnel scolaire, les membres de la sécurité publique et d’autre personnel connexe au réseau de la santé. Celle-ci sera rendue admissible à la population générale (18-59 ans) à partir du 4 janvier, par tranche de 5 ans, comme ce fut le cas dans le passé. L’objectif étant d’avoir offert la 3e dose à la population qui souhaite s’en prémunir d’ici mars.

 

 

 

Dernière modification le 28 décembre 2021 16:42