Le Projet Roxane à la Polyvalente La Forêt d’Amos

projet roxane
Entrée du parcours du Projet Roxane. Photo : MédiAT.

Le Projet Roxane, qui vise à sensibiliser les adolescents de 15 à 17 ans sur la violence dans un cadre amoureux, s’est déroulé cette semaine à la Polyvalente La Forêt d’Amos.

Les adolescents pouvaient faire un parcours durant lequel ils écoutaient avec des écouteurs l’histoire de Roxane, une adolescente de 16 ans vivant de la violence dans son couple avec Alex.

Par exemple, son amoureux la rabaissait devant les autres, lui mettait la pression pour avoir des rapports sexuels, la menaçait de la tromper si elle refusait de faire l’amour plus souvent, etc.

La séance était suivie d’une discussion avec des intervenantes qui expliquaient aux adolescents ce qu’est la violence conjugale. Vanessa Fortin, intervenante jeunesse à la Maison Mikana, explique :

« Une fois le parcours terminé, on les reprend en grand groupe et on fait une animation. On décortique un peu tout ce qu’ils viennent d’entendre, tout ce que ça leur a fait vivre aussi. On démystifie les sortes de violences. »

Jolann Rochefort, travailleuse sociale et responsable du volet jeunesse du Calacs Abitibi, ajoute :

« C’est de leur faire prendre conscience premièrement que la violence conjugale, ce n’est pas juste des coups. […] On voit beaucoup dans leur regard qu’il y en a qui partent et qui se remettent à se questionner sur leur propre relation amoureuse. »

Bien que le projet Roxane ne soit pas accessible au grand publique, madame Rochefort anime un pod-cast traitant des mythes sur les violences sexuelles. L’un d’entre eux est justement en collaboration avec la Maison Mikana et traite de la violence conjugale.

Si vous vivez une situation de violence conjugale, vous pouvez contacter en tout temps la Maison Mikana au 819-443-3443. Il est aussi possible de contacter le Calacs-Abitibi en cas de violences à caractère sexuel au 819-732-7889.

Dernière modification le 21 mai 2022 10:29