Le Raid Aventure repoussé en raison de la COVID-19

Endurance Aventure 4
Courtoisie Endurance Aventure
Francois Munger
Suivez-moi

Alors que François Legault vient de demander aux Québécois de restreindre les contacts sociaux pour 28 jours, la MRC de Témiscamingue, la Société de développement du Témiscamingue et le Parc Opémican, de concert avec Endurance Aventure, ont annoncé le report du Raid Aventure prévu ce samedi, 3 octobre, sur le territoire témiscamien.

Les responsables affirment avoir décidé de ne pas prendre de risques alors que des équipes d’ailleurs au Québec étaient attendu au Témiscamingue qui est toujours en zone verte.

« C’est une décision crève-cœur pour nous, mais nous comprenons tous que le Québec et le Canada font de nouveau face à une éclosion active de la maladie. Si pour le moment le Témiscamingue est toujours épargné, nous nous devons de scruter attentivement nos actions et activités pour demeurer le plus possible en dehors des zones d’éclosion. Nous avons ainsi pris la décision de reporter l’évènement Raid Aventure qui devait se tenir le 3 octobre prochain. » de déclarer Claire Bolduc, préfète du Témiscamingue. « Il était d’ailleurs illusoire de croire que nous aurions pu accueillir des compétiteurs de partout au Québec et au Canada ou encore de réunir de nombreux bénévoles sans mettre à risque certaines de ces personnes.

Il ne s’agit cependant que d’un report, alors que l’organisation souhaite faire vivre l’événement en 2021.

« Reporter le Raid fait partie des dommages collatéraux de cette pandémie, mais gardons en tête que c’est un événement reporté et non annulé. Nous serons plus enclins à bien célébrer l’activité, l’an prochain » de conclure Claire Bolduc.

« Nous sommes nous aussi très déçus que l’évènement soit reporté, mais nous croyons que ce sera pour le mieux dans le contexte pandémique actuel. C’est un évènement sportif exceptionnel qui offrira une vitrine internationale aux magnifiques richesses naturelles du Témiscamingue. Nous sommes convaincus que le report de l’évènement dans une période moins restrictive permettra à la population de s’impliquer pleinement dans cette aventure et de faire vivre l’accueil chaleureux Témiscamiens. » indique Ambroise Lycke, directeur du parc national d’Opémican.

Les pourparlers sont en cours pour que l’événement se tienne en juin prochain, selon l’évolution de la pandémie.