Le Témiscamingue sur pause pour freiner la COVID-19

copie de copie de copie de disparue (9)

Face à une importante transmission communautaire de la COVID-19, de nombreuses activités publiques ont été annulées ou reportées au Témiscamingue cette fin de semaine et l’état d’urgence a été déployé dans la communauté de Timiskaming First Nation.

Au total, ce sont 14 nouveaux cas de COVID-19 qui ont été dépistés dans les 24 dernières heures sur le territoire du Témiscamingue. Ce sont 38 des 45 cas actifs de l’Abitibi-Témiscamingue qui y sont situés.

La santé publique régionale a pour sa part demandé d’annuler les activités non essentielles et les rassemblements jusqu’au 21 novembre dans le secteur pour freiner la propagation du virus .

«Tous les événements sociaux, tel les sports d’équipe et les activités culturelles dans des lieux publics devraient être reportés à une date ultérieure. Il est important de limiter les rassemblements et les activités sociales qui sont non essentielles. » Souligne Dre Lyse Landry, Directrice de santé publique au CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue.

Les recommandations ne touchent pas les commerces, gymnases et endroits qui ne génèrent pas de rassemblements comme les salles de cinéma.

Timiskaming First Nation a aussi imposé un couvre-feu dans sa communauté entre 23h et 6h.