Les jeunes de la MRC Abitibi préoccupés par la conciliation études-travail et l’environnement

stratégie jeunesse mrca
Francois Munger
Suivez-moi

La MRC d’Abitibi dévoile aujourd’hui le résultat d’une vaste opération de consultation auprès de jeunes de 13 à 18 ans, dans le cadre de la Politique québécoise de la jeunesse 2030 du Gouvernement du Québec.

Un sondage réalisé auprès de 380 jeunes du territoire au printemps dernier démontre les intérêts et préoccupations des adolescents. Selon celui-ci,  47% des répondants ont souligné l’importance de trouver un juste milieu entre l’école et le travail et 41% ont mentionné que l’environnement était important pour eux.

« Cette démarche nous permettra d’arrimer nos décisions et nos actions basées sur les besoins et enjeux réels de nos 12-18 ans. Au cours de ces travaux, nous avons non seulement constaté le dynamisme de nos jeunes, mais aussi leur désir d’être consulté dans la planification de leur milieu. » exprime le préfet de la MRC d’Abitibi, Sébastien D’Astous.

Les réponses contenues dans le sondage démontrent qu’il faut modifier certaines manières de faire et être créatif pour adresser les préoccupations des adultes de demain. Des pistes d’actions sont d’ailleurs contenues dans le rapport complet de la Stratégie Jeunesse développé par la MRC et disponible ici.

« Le gouvernement du Québec félicite les partenaires politiques de la MRC d’Abitibi, pour leur initiative qui vise à les doter d’une vision commune pour les jeunes. Leur démarche, fort utile et constructive, leur permettra d’élaborer et de maintenir des projets pour les jeunes, de leur faire une place dans les mandats et les comités déjà implantés, de les réseauter ailleurs qu’à l’école et de leur rendre plus accessibles les services et les activités de la MRC. Il est à souhaiter que les fruits de cette consultation ouvrent la porte à un dialogue intergénérationnel soutenu et productif entre les intervenantes et intervenants jeunesse et le gouvernement. Notre jeunesse est confiante et a un bel avenir devant elle : ensemble, continuons à lui donner tous les moyens pour qu’elle puisse s’accomplir et réaliser ses rêves. » souligne Samuel Poulin, adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse.

Un appel de projets jeunesse a été réalisé dans le cadre de la démarche et un investissement de 34 189 $, dans 8 projets jeunesse du territoire a été réalisé.

 

Dernière modification le 8 décembre 2021 10:52