Pas de décompte du nouvel an : couvre-feu à 22h

covid 19 amos
Francois Munger
Suivez-moi

Alors que le Québec constate une flambée de cas de COVID-19, le gouvernement Legault durcit la ligne et ajoute des mesures à quelques heures de la nouvelle année. En point de presse de fin de journée, le premier ministre a annoncé le retour du couvre-feu dans la province, dès demain 22h et ce jusqu’à 5h du matin. Une mesure qui selon-lui est nécessaire en raison d’une minorité de personne qui ne respecte pas les consignes. François Legault s’est engagé à retirer la mesure dès que la situation soit sous contrôle dans les hôpitaux.

Dans ce qu’il qualifie de «grand coup», François Legault annonce aussi la fermeture des salles à manger des restaurants et l’interdiction des rassemblements privés dans les maisons. Les sports intérieurs ne seront également plus permis. L’ensemble des nouvelles mesures entre en vigueur à 17h le 31 décembre. Pour ce qui est des écoles, Cégep et universités, les établissements demeureront fermés jusqu’au 17 janvier.

Pour les 3 prochains dimanches, les commerces seront également fermés au Québec pour permettre aux employés de souffler un peu. Des discussions sont également en cours pour élargir l’utilisation du passeport vaccinal aux commerces.

François Legault affirme ne pas avoir eu d’autre choix, après avoir discuté avec les experts de l’INESS et l’INSPQ et constaté qu’un risque de dépassement de la capacité hospitalière est bien présent. Les chiffres sont sous-évalués affirme monsieur Legault, alors que les tests de dépistage rapide ne sont pas déclarés officiellement au Québec.

La cheffe de l’opposition officielle Dominique Anglade a pour sa part écorché François Legault suite à l’annonce, questionnant sa gestion des événements.

« nous ne pouvons qu’être sidérés devant la gestion chaotique de François Legault et Christian Dubé face à cette 5e vague qui était pourtant prévisible. Tout ce que François Legault a annoncé aujourd’hui, c’est que les Québécois.es devraient faire des efforts supplémentaires, mais que le gouvernement ne remplit pas sa part du contrat. Pendant ce temps, François Legault n’a pas annoncé de mesures supplémentaires pour diminuer le temps d’attente pour nous faire tester? Il n’a rien annoncé pour favoriser l’accès aux tests rapides? Pourquoi ne rien avoir annoncé pour le déploiement des systèmes de filtration HEPA dans les écoles du Québec. Ou encore rien pour les personnes non vaccinées. Ce soir, les mesures annoncées par François Legault sont un constat d’échec de sa gestion de la pandémie et la preuve qu’il a perdu le contrôle.  » mentionne Mme Anglade dans un communiqué de presse

 

Dernière modification le 30 décembre 2021 20:34