Pas de retrait du masque en avril

Le masque devra être porté dans les lieux publiques et les transports en communs au moins jusqu’à la fin du mois d’avril. C’est la recommandation formulée par la Santé publique au gouvernement après que l’INESSS ait prévu une hausse des cas et des hospitalisations dans les prochaines semaines.

La sixième vague en est toujours à ses débuts et les cas augmentent déjà, particulièrement dans certaines régions comme l’Abitibi-Témiscamingue. Les variants de plus en plus contagieux et l’absence de nombreux soignants qui attrapent la COVID dans leur communauté inquiète la Santé publique, qui ne recommande pas d’ajouter de nouvelles mesures pour le moment.

Les cas seraient principalement en milieu hospitalier, en CHSLD et en RPA. Les autres personnes attraperaient principalement la maladie dans les rassemblements non officiels comme les soirées entre amis.

Jugeant la situation préoccupante dans la province, il a donc été choisi de conserver le masque, qui ne serait pas une « contrainte majeure pour la plupart des gens » selon le Dr. Luc Boileau.

Bien que le Québec soit la seule juridiction d’Amérique du Nord qui conserve le masque à partir du 11 avril, le docteur demeure persuadé que cette mesure est acceptable et qu’il faut demeurer vigilants :

« Vivre avec le virus, ca ne veut pas dire de l’oublier, mais ca veut dire de vivre avec le virus en étant prudents pour pas prendre de risques de contracter la maladie. »

Ainsi, il rappelle l’importance de s’isoler pendant 5 jours en cas de symptômes et de suivre un test rapide. Il ajoute aussi que la troisième dose demeure essentielle pour prévenir les formes graves de la maladie.

Dès demain matin, les 70 ans et plus pourront obtenir une quatrième dose après environ 5 mois sans nouvelle dose. Lundi prochain, ce sera au tour des 60 ans et plus.

Cependant, la Santé publique n’a pas l’intention d’offrir une quatrième dose à toute la population pour l’instant, mais envisage une campagne de vaccination en automne.

Rappelons que la majorité des personnes atteintes de la covid et qui sont hospitalisées ont 60 ans et plus.

Dernière modification le 5 avril 2022 11:42