Plus de 1000 cas de Covid-19 au Québec

Dernière mise à jour

On compte maintenant 1013 cas confirmés soit une augmentation de 396. Le Premier ministre n’a pas ajouté de mesures supplémentaires et a surtout voulu rassurer les gens sur ce qu’il se passe actuellement.

  • 1013 cas confirmés
  • 5 cas en Abitibi-Témiscamingue (+1)
  • 67 cas hospitalisés
  • 31 personnes aux soins intensifs
  • 4 décès
  • 2500 personnes attendent des résultats
  • 12 200 ont reçu un test négatif

D’entrée de jeu, le Premier ministre a voulu rassurer la population.

«Je comprends que certaines personnes soient stressées. c’est normal. Habituellement, on n’a pas les enfants à la maison, les aînés peuvent recevoir de la visite. Plusieurs travailleurs ont perdu leur emploi, des entrepreneurs s’inquiètent pour leur entreprise. La priorité pour les trois prochaines semaines est d’éviter la contagion. On a pris des mesures fortes pour s’assurer que ce soit temporaire.»

Discussion avec le Premier ministre canadien

Hier soir, une conférence téléphonique avec Justin Trudeau et les Premiers ministres des provinces a eu lieu. M. Legault a résumé la discussion qu’il a eu.

Pour M. Legault, la priorité est l’équipement médical. Il faut s’assurer d’avoir les équipements nécessaires pour pouvoir faire plus de tests. L’assurance-emploi est aussi un élément important et Justin Trudeau a mentionné aux Premiers ministres que les chèques (incluant ceux des travailleurs autonomes) seraient disponibles le 6 avril. Finalement, concernant la loi fédérale sur les mesures d’urgence, pour le Premier ministre, il est prématuré d’adopter cette loi actuellement.

«J’ai dit à M. Trudeau que, dans tous les cas, il est important de garder le contrôle sur toutes les mesures qui pourraient être utilisées dans le cadre de cette loi», a-t-il résumé .

Précision pour les confinements

M. Legault rappelle que les gens qui ne travaillent pas dans les services essentiels doivent rester à la maison. Évidemment, il est possible de sortir pour aller chercher de la nourriture. Il est aussi possible de sortir pour prendre une marche à l’extérieur en gardant ses distances. «Ce n’est pas le temps de faire des soupers avec la famille et les amis, a-t-il ajouté C’est la pire chose que l’on puisse faire.»

Le Gouvernement du Québec ne compte pas encore sur les amendes pour les entreprises et citoyens qui ne respecteraient pas les consignes. «On compte sur la bonne foi des gens», a-t-il ajouté.