Projet Authier à La Motte, la ministre en faveur du BAPE

Francois Munger
Suivez-moi

Alors que de nombreux citoyens et organismes ont réclamé une fois cette semaine que le projet de mine Authier de la minière Sayona Québec soit soumis Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE),  la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques,  Isabelle Melançon, a annoncé en fin de journée qu’elle avait  l’intention de présenter une recommandation en faveur des audiences publiques

« J’ai entendu la population et je partage ses préoccupations. C’est pourquoi j’invite le promoteur du projet de la mine Authier à considérer sérieusement l’avenue intéressante que constitue la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement et à se soumettre volontairement à une audience publique du BAPE. Dans le cas contraire, j’ai l’intention de recommander au gouvernement d’y assujettir le projet. En plus d’améliorer l’acceptabilité sociale d’un projet, les audiences publiques permettent à toutes les parties de présenter leurs interrogations et préoccupations. De plus, elles permettent une meilleure détermination des enjeux d’un projet et assurent une prise de décision éclairée par le gouvernement. Après tout, il faut favoriser la participation de la population dans l’évaluation des projets qui influencent son milieu de vie. » mentionne la ministre par voie de communiqué

Elle a également invité le promoteur du projet, Sayona Québec, à en faire lui-même une demande écrite.

Même si le projet ne serait pas assujetti d’office au processus du BAPE en raison de sa limitation de production à 1900 tonnes par jour, la ministre souhaite que celui-ci y soit soumis.