Projet de loi 37 : Martin Ouellet exige de protéger les PME québécoises

Martin Ouellet veut être certain que les PME du Québec ne soient pas pénalisés avec l'adoption du projet de loi 37. Photo tirée de Facebook

Le député de René-Lévesque et porte-parole du Parti Québécois pour le Conseil du Trésor, Martin Ouellet, exige que les PME du Québec ne soient pas pénalisées avec l’adoption du projet de loi 37, loi visant l’implantation d’un centre d’acquisitions gouvernementales et Infrastructures technologiques Québec. 

Par voie de communiqué, M. Ouellet a indiqué qu’il était écrit noir sur blanc dans le projet de loi que «L’adoption de cette loi pourrait faire en sorte que les PME ne soient pas en mesure de soumissionner à certains appels d’offre. Le député demande donc à ce que l’on garantisse aux PME qu’elles conserveront leur capacité.

L’objectif du projet de loi 37 est d’obtenir des économies d’échelle en regroupant les achats gouvernementaux. «Encore une fois, le gouvernement tente de faire passer un projet de loi fourre-tout, qui s’éparpille et comporte de nombreuses lacunes. La première des choses à faire aurait été de le scinder », a d’abord indiqué Martin Ouellet.

Le député demande donc au président du Conseil du trésor de modifier son projet afin de ne pas porter atteinte aux PME québécoises.

Dernière modification le 17 février 2020 10:02