Québec présente un plan pour la réussite éducative

école

Le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge a fait l’annonce ce matin de trois nouvelles mesures qui visent à favoriser la réussite éducative. Il a profité de son passage dans un gymnase d’une école de Québec pour annoncer dans un premier temps un investissement de 20 millions de dollars pour procéder à l’embauche de personnel clé tel des techniciens en éducation spécialisée, d’enseignants et de tuteurs. D’autres mesures pour permettre d’offrir du rattrapage, de la récupération, de l’aide aux devoirs sont également comprises dans cette somme.

Le ministre a d’ailleurs mentionné vouloir permettre au système scolaire par le biais de cet investissement de pouvoir accentuer les suivis d’élèves personnalisés et mieux soutenir les jeunes atteints de dyslexie, autisme, déficit de l’attention ou encore hyperactivité.

Dans un deuxième temps, Jean-François Roberge s’est engagé à retirer pour les 2 prochaines années toutes les opérations administratives de validation des codes de difficultés, dans un objectif d’alléger la bureaucratie. Une mesure qui selon lui pourrait permettre d’offrir les services plus rapidement et libérer plus de 560 000 heures pour offrir des services directs aux élèves.

Dans un troisième temps, le ministre a annoncé la mise en place d’une campagne d’information auprès des citoyens et parents. Celle-ci aura pour but de valoriser l’éducation et la fréquentation scolaire. Il souligne vouloir rassurer les parents face à la nouvelle réalité et au retour en classe en mode pandémique.