Richard Kistabish nommé président du conseil d’administration pour la Commission canadienne de l’UNESCO

richard kistabish unesco paris

Le Conseil des arts du Canada a annoncé un peu plus tôt cette semaine les nouvelles nominations à la Commission canadienne pour l’UNESCO (CCUNESCO). Richard Kistabish, de la Première Nation Abitibiwinni, bien connu dans la communauté, a été nommé président et entrera en fonction en juin 2022.

«Je suis ravi de cette nouvelle, et je sais qu’en félicitant Richard Kistabish et Sarah Gamble, je porte la parole d’une bonne partie de la communauté autochtone. En alliant le leadership réfléchi et l’importance qu’accorde la CCUNESCO aux points de rencontre capitaux entre la culture, la terre et la langue, les voix de nos ancêtres seront portées autour du monde et entendues par les générations à venir.» mentionne Jesse Wente, président du conseil d’administration du Conseil des arts du Canada

Le comité exécutif est composé de personnes représentant la société civile et le gouvernement. Il supervise les activités et en définit les orientations stratégiques de la CCUNESCO.

«Le fait que la présidence de la Commission canadienne pour l’UNESCO me soit confiée est une forme de reconnaissance des peuples autochtones. C’est une occasion pour nous de frapper sur le tambour, de montrer que nous sommes toujours là. La Commission est une alliée importante : elle nous aide à ouvrir les portes de secteurs et d’institutions auxquelles nous n’avions pas encore pu accéder, et nous aide à investir un espace qui nous avait été retiré ou auquel l’accès nous était refusé.» confie Richard Kistabish, président de la CCUNESCO 

Monsieur Kistabish est actuellement président de Minwashin, un organisme culturel sans but lucratif qui a pour mission de soutenir, de développer et de célébrer les arts, la langue et la culture. À ce titre, il a été très impliqué auprès de l’UNESCO et de la CCUNESCO durant l’Année internationale des langues autochtones en 2019. C’est ainsi qu’il s’est vu confier le mandat de représentation de l’Amérique du Nord au groupe de travail mondial de l’UNESCO formé pour la Décennie internationale des langues autochtones (2022‑2032).

Minwashin a d’ailleurs tenu à souligner sa nouvelle nomination et le féliciter pour cette opportunité.

Dernière modification le 9 juin 2022 14:20