L’événement sismique d’hier lié aux opérations minières à Preissac

seisme

Alors que des centaines de citoyens des quatre coins de l’Abitibi-Témiscamingue ont affirmé avoir ressenti la secousse sismique de mardi 18h22, la minière Agnico Eagle a publié des détails sur l’événement. Séisme Canada classe maintenant l’activité sismique comme un événement minier d’une magnitude de 4.0. De son côté l’entreprise minière a dévoilé qu’un sautage avait précédé l’événement d’environ 60 minutes et que le mouvement de la terre. Celui-ci a d’ailleurs été localisé à environ 2.9 kilomètres sous terre, près des activités d’exploitation de la mine Laronde.

L’exploitant de la mine assure qu’il n’y a pas eu de blessé et que les employés qui y travaillaient ont tous été remontés à la surface. Le quart de nuit a été annulé pour laisser le temps aux équipes d’inspecter les infrastructures. Celles-ci n’auraient pas subi de dommages selon les résultats de cette inspection.

Agnico Eagle classe l’événement comme en étant un d’une magnitude de 3.8 sur l’échelle de Richter, expliquant que Séisme Canada utilise l’échelle de Nuttli pour mesurer les événements sismiques ce qui explique la différence entre les magnitudes communiquées.

«L’activité minière souterraine engendre inévitablement des réajustements normaux du massif rocheux. La grande majorité des événements associés à ces réajustements (activité microsismique) est de faible ou très faible intensité et n’est pas toujours perceptible de la surface. Par contre, il arrive à l’occasion que certains événements de plus grande intensité soient générés et ressentis par l’être humain, ce qui a été le cas le 28 décembre. Les vibrations ressenties diffèrent selon les secteurs. » ajoute la minière sur son avis publié sur son site web

 

 

Dernière modification le 29 décembre 2021 14:10