Virage électrique à Amos

Le maire d'Amos, Sébastien D'Astous pose aux côtés de l'une des bornes installées récemment. Photo: François Munger - MédiAT
Francois Munger
Suivez-moi

La Ville d’Amos amorce un virage électrique, l’installation de borne de chargement complètement gratuites a été complété à 5 emplacements. Les propriétaire de véhicules électriques peuvent maintenant charger leur voiture au Théâtre des Eskers, à la Maison du Tourisme, à la Maison de la Culture, au stationnement voisin du pont au centre-ville et au garage municipal. Les bornes de 240 volts , fabriquées au Québec, sont destinées aux véhicules hybrides et aux voitures 100% électriques.

La ville n’écarte pas la possibilité de faire des changements à son parc de véhicule pour aller vers des énergies vertes.

«La première phase était de générer des bornes et oui on a pour objectif de modifier notre flotte de véhicules pour aller vers ce type d’énergie. On a des véhicules qui pourraient être remplacés, on parle entre autres des préposés aux parcomètres» mentionne Sébastien D’Astous, maire d’Amos.

Le maire d’Amos appelle la population à respecter la signalisation des nouveaux stationnements réservés aux véhicules électriques. Il espère également que les utilisateurs des bornes déplaceront leur véhicule une fois rechargé, afin de permettre aux autres d’en profiter.

Norauto Nissan aussi dans le virage

Borne installée chez Norauto Nissan Photo: François Munger -MédiAT
Borne installée chez Norauto Nissan
Photo: François Munger -MédiAT

Le concessionnaire automobile Norauto Nissan va aussi de l’avant dans le domaine électrique. Deux bornes ont été installées directement à l’entreprise.

«C’est l’avenir et l’environnement est de plus important, surtout en 2016 (…) présentement, nos deux bornes sont installées dont une à l’extérieur accessible à tous. Nous sommes également prêts à recevoir les gens pour répondre à leurs questions et les accompagner dans l’achat d’un premier véhicule 100% électrique, zéro émission.» mentionne Pascal Godin de Norauto Nissan

 


3 Commentaires

  1. Bel initiative de la ville. Il n y a que quelques voiture électrique seulement à AMOS. Mais si on ajoute les hybrides, la on peu en ajouter une centaine. De plus, si ca peu attirer des gens de l extérieur qui ont des voitures électrique et hybride, ca ne sera pas méchant pour l économie local.

Les commentaires sont fermés.