Vendredi, 24 mai 2024

Mouvement A15 Action: Glencore visé par un blocus

Publié:
Joanie Duval
Joanie Duval
Journaliste
Image fournie par Frédérique Godefroid, participante au blocus.
Partager cet article

Un blocus de la voie ferrée qui achemine les intrants à la Fonderie Horne a eu lieu ce matin en haut du viaduc Richard-Desjardins à Rouyn-Noranda, dans le cadre du mouvement mondial A15 Action qui lutte pour la libération de la Palestine.

L’action, qui a débuté vers 6h, a duré un peu plus de trois heures. Elle se déroulait en simultané avec d’autres événements de mobilisation qui avaient lieu à une quarantaine d’endroits dans le monde.

Samuel Touchette et deux autres concitoyens ont effectué le blocus jusqu’à ce que les policiers interviennent. L’action s’est terminée dans le calme avec l’émission d’une contravention. 

L’activiste se dit quand-même satisfait du déroulement du blocus même s’il aurait souhaité qu’il dure plus longtemps. Il aimerait rallier plus de gens à la cause également et il déplore l’inaction des gouvernements dans la situation à Gaza où le bilan des victimes se porte à plus de 30 000.

« On l’a vu historiquement que les gouvernements ne font rien quand il y a un génocide. Il y a plein d’exemple, comme le génocide au Rwanda où le gouvernement français s’est complètement retiré du pays quand le génocide a débuté », a-t-il affirmé.

Implication de Glencore

Le mouvement A15 Action ciblait par ses actions des endroits stratégiques de l’économie, c’est pourquoi le chemin des intrants de la Fonderie Horne a été choisi par le trio activiste.

Dans un communiqué envoyé aux médias ce matin, Samuel Touchette a fait état des liens de Glencore, propriétaire de la Fonderie Horne, avec Israël dans des activités controversées qui brimeraient les droits humains, comme son approvisionnement en zinc en Cisjordanie. 

« Glencore profite de la colonisation israélienne et contribue à la violation des droits de la personne en Palestine. C'est pourquoi l'approvisionnement de la Fonderie Horne est ciblé aujourd'hui. Glencore est une des plus grandes puissances mondiales. C'est une société de négoce de matières premières qui contrôle une portion importante du marché des ressources naturelles: les métaux, les minéraux, le pétrole et les céréales. L'entreprise est impliquée dans l'extraction et le commerce israélien de métaux et de minéraux », a-t-il déclaré.

Il a également mentionné l’implication du fondateur de Glencore, Marc Rich, dans les affaires israéliennes. 

« À Noranda comme à Gaza »

Sur la banderole installée lors du blocus, on pouvait lire le slogan « À Noranda comme à Gaza, Glencore tueurs d’enfants », ramenant ainsi les revendications de ce mouvement globale à l’échelle locale.

« En même temps, le blocus de l’approvisionnement de la Fonderie Horne est un acte d'autodéfense populaire puisqu'il protège la santé des communautés, des enfants. Les quantités absurdes de contaminants émis dans l'air par la fonderie sont une violence quotidienne contre la population et la nature. La solution pour que la fonderie respecte les normes environnementales c'est de diminuer sa production », a précisé Samuel Touchette dans son communiqué.

Sur le sujet
Visionnez les entrevues de Guylaine Beauchemin avec Marc Nantel du Regroupement Vigilance Mines Abitibi-Témiscamingue (REVIMAT) dans les émissions Parlons-en d'l'Abitibi-Témiscamingue et Sens politique.