Mardi, 16 juillet 2024

Inauguration du monument du 100e de Saint-Dominique-du-Rosaire

Publié:
Anthony Paquette
Anthony Paquette
Critique Cinématographique
Partager cet article

Le 29 juin dernier se tenait l’anniversaire du 100e de la municipalité de Saint-Dominique-du-Rosaire. Pour cette occasion, la communauté a inauguré une nouvelle œuvre communément appelée Le Monument du 100ᵉ de Saint-Dominique. Malgré la pluie, la communauté était bien présente.

Création

Fait d’acier inoxydable et de pierre, c’est l'idée de Sylvie Clément, ainsi Michelle St-Laurent, de créer un monument qui retracerait l’histoire du village. Après plusieurs rencontres du comité, Normand Godbout, Stéphane Sawyer et Daniel Desgagné ont pris la décision de le faire eux-mêmes.

Les filles connaissaient un peu ce qu’on faisait, avec Stéphane, c’est un spécialiste de l’acier inoxydable, “moé”, j’suis un fou un peu, pis avec Daniel Desgagné avec sa précision. Ça a donné l’œuvre qu’on a aujourd’hui.

Normand Godbout, l’un des artistes derrière l’œuvre

Les figures que l’on peut apercevoir sur l’œuvre ont été réalisées par Stéphanie Clément. À partir de photos, elle a créé les graphismes visibles sur les huit côtés de l’œuvre. 

Toutefois, on ne voit l’œuvre qu’en partie de jour. En effet, le soir, une autre facette se dévoile grâce à un jeu de lumière et de couleurs qui la transforme complètement.

Si t’arrive avec ta musique, ça va suivre ta musique. Et il va y avoir différente couleur, du rouge pour la St-Valentin, il y a toute sorte de couleur.

Normand Godbout, l’un des artistes derrière l’œuvre

Monument du 100e de Saint-Domminique, Parc Amédée-Dionne

Représentation

Les figures présentes sur l’œuvre représentent des aspects réels de Saint-Dominique-du-Rosaire. Certains observateurs pourraient reconnaître le père de Normand Godbout sur l’œuvre. En effet, plusieurs personnes l’ont déjà remarqué lors de l’inauguration de l’œuvre. Le monument veut représenter son histoire et ses valeurs.

[...] C’était des colonisateurs qui sont arrivé à Saint-Dominique qui ont commencé par bucher, déchirer les terres. Ensuite de ça, les cultivateurs qui ont labouré, qui ont sommé. 

Normand Godbout, l’un des artistes derrière l’œuvre

Par contre, le monument n’est pas encore complet. Il manque une dernière chose pour le finaliser : une girouette en forme de mère avec son enfant. Cette pièce finale devrait faire son apparition d'ici à la prochaine année.

Dans toute les bonnes familles, il y avait une vraie bonne mère qui accompagnait ses enfants.

Normand Godbout, l’un des artistes derrière l’œuvre

 

Stéphane Sawyer et Normand Godbout, artiste de l'œuvre

Conclusion

Pour terminer, l’œuvre se trouve dans le parc Amédée-Dionne à l’entrée de la municipalité. Si vous allez à Saint-Dominique-du-Rosaire ou si vous faites la tournée de Parcs en Spectacles, venez voir l’œuvre. Elle vaut vraiment le détour pour des photos à partager sur vos réseaux.

Galerie photos