Le Collectif territoire veut mobiliser les citoyens autour du Lac Osisko

Parmi les 27 cas, au moins 24 sont situés dans la MRC de Rouyn-Noranda. Photo : Archives\Médiat

Le Collectif territoire souhaite mobiliser la population de Rouyn-Noranda autour du projet de réhabilitation du Lac Osisko. Une consultation est organisée ce soir au Petit théâtre du Vieux-Noranda.

Concrètement, l’objectif est de rendre le site du Lac Osisko propre et ce d’ici le centième de la Ville de Rouyn-Noranda en 2026. Pour y arriver, plusieurs partenaires comme l’UQAT et le chercheur Mostafa Benzaazoua en partenariat avec l’entreprise Technosub travaillent en collaboration. 

«Dans un premier temps, on veut se ré-approprier collectivement le lac Osisko d’ici 2026, a expliqué la directrice Collectif territoire, Geneviève Aubry. Aussi, on veut travailler ensemble, le secteur des arts, industriel (…) pour créer des innovations pour le bien commun.» Non seulement, le Collectif veut réhabiliter le lac Osisko, mais aussi créer un milieu de vie complet.

La rencontre de jeudi soir permettra de déterminer qu’est-ce que les gens ont en tête pour le projet du lac Osisko.

Des travaux importants

Comme il nous l’expliquait dans une entrevue en décembre dernier, le chercheur de l’UQAT doit compléter les études d’échantillonnage des sols et déterminer ensuite la façon de les retirer soit en les pompant ou encore en déposant un recouvrement par-dessus pour éviter que les particules ne se retrouvent en suspension dans l’eau. Des études sur la faune et la flore devront également être réalisées et financées afin de réaliser le projet. 

«Les solutions pour la réhabilitation ne sont pas encore déterminées, a poursuivi Mme Aubry. Présentement, nous sommes surtout à l’étape de comprendre les différents éléments qui ont des impacts sur la qualité du lac.»