Dimanche, 25 février 2024
Alimente ton sport
(71) Est-ce qu'il y a des avantages à s'entrainer à jeun ?
Saison 8 • Épisode 71 • Présenté par Audrey Bélanger-Leclair, Nutritionniste du sport
Pour la programmation d'automne du podcast, j'ai décidé de continuer à intégrer des épisodes solo dans lesquels je réponds à vos questions.   Le concept est simple : dans l'épisode je me concentre sur une seule question que j'ai reçue et je la décortique de A à Z.   Aujourd'hui je réponds à la question : Est-ce qu'il y a des avantages à s'entrainer à jeun ?   Pour t'inscrire à ma formation gratuite 4 étapes pour réussir tes objectifs de course en sentier, clique ici : JE M'INSCRIS !    Bonne écoute ! 🙂
D'autres épisodes du même balado
D'autres balados qui pourraient vous plaire

Creuser pour l'art

21 épisodes

Dav Joubert (Davy) nous partage ses créations et nous ouvre sa porte pour découvrir son processus créatif. Parfois en solo, parfois avec invités, l'humour, la sensibilité et l'authenticité seront les vedettes des épisodes. Trois fois par semaine, on parle de musique, cinéma et littérature. Découvrez le podcast au format vidéo également sur Youtube, Facebook Chezdavy.com & Patreon. L = Lundi - Littérature M = Mercredi - Musique V = Vendredi - Vidéo ChezDavy.com

Charlène & Roxanne

5 épisodes

Charlène & Roxanne, est un podcast ou l'on discute de sujets qui nous passionne, qui nous intrigue et qui nous fait avancer dans notre réflexion. Tous les sujets peuvent y passer, l'important est d'en discuter sans tabou.

Quand pensez-vous?

23 épisodes

Rire et réfléchir avec Francis Murphy, Geneviève Béland, Paul-Antoine Martel et leurs invités, dans une émission de radio indépendante, enregistrée devant public et baladodiffusée. On y aborde culture, société et âneries diversifiées. Quand pensez-vous? Sujets sérieux traités avec légèreté. Sujets légers traités avec sérieux.

Appropriation Culturelle - Le Podcast

211 épisodes

Mathieu Proulx, Pierre-Marc Langevin et Benoit St-Pierre donnent le micro aux personnalités qui marquent la culture de l'Abitibi-Témiscamingue. Ici, l'appropriation culturelle doit être vu au 1er degré. On s'approprie NOTRE culture avec un grand C.